Organismes et Collectivités - Intercommunalité - Articles | Site officiel de Gourdon
logo_Gourdon

Vous êtes ici » Accueil » Articles » Organismes et Collectivités » Organismes et Collectivités - Intercommunalité - Articles

Français Anglais
Démarches administratives

Office de Tourisme

Office de Tourisme

Téléchargements

Météo
Flux RSS
Organismes et Collectivités : Intercommunalité
le 02/04/2010 17:10:00 (3550 lectures)
Depuis le 1er janvier 2002,
Lire la suite... | 2820 octets en plus
Organismes et Collectivités : Conseil Régional
le 18/02/2010 13:40:00 (8373 lectures)
Vous pouvez visiter le site du conseil régional en cliquent sur leur site internet suivant :
www.regionpaca.fr/index.php?id=35
Organismes et Collectivités : Conseil Général
le 17/02/2010 17:10:00 (8495 lectures)
- Vous pouvez obtenir tous renseignements nécessaires en cliquant sur le lien concerné ci- dessous:
Organismes et Collectivités : Communauté d'agglomération de Sophia Antipolis - CASA
le 17/02/2010 10:00:00 (8629 lectures)
CASA - Communauté d'Agglomération de Sophia-Antipolis
La Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis (CASA) a été créée le 1er janvier 2002.
Elle est actuellement présidée par Jean Leonetti, Député-Maire d’Antibes.
Originellement constituée de 14 communes, elle s’étend aujourd’hui sur une superficie de
267,14 km2(6% de la superficie du département) et compte 16 communes : Antibes,
Le Bar-sur-Loup, Biot, Caussols, Châteauneuf-Grasse, La Colle-sur-Loup, Courmes, Gourdon,
Opio, Roquefort-les-Pins, Le Rouret, Saint Paul, Tourettes-sur-Loup, Valbonne, Vallauris,
Villeneuve-Loubet.
Elle est localisée à proximité de plusieurs villes importantes du département : Nice à l’Est,
Cannes au Sud Ouest et Grasse au Nord Ouest. La CASA est entourée par deux Communauté
d’Agglomérations : Pôle Azur Provence et la CANCA.
La population est, au recensement de 1999, de 159 392 habitants soit 16% de la population
départementale. La CASA est marquée par un fort développement démographique depuis
plusieurs décennies. Il est lié à un solde migratoire très important. Entre 1990 et 1999, 50000 personnes se
sont installées dans l’intercommunalité.
Avec près de 72 500 habitants, Antibes est la commune la plus importante de l’intercommunalité.
Elle concentre près de la moitié de la population de la CASA. Elle constitue avec Valbonne les deux
principaux pôles d’emplois (26 800 emplois à Antibes). Antibes et Vallauris sont les deux principaux
pôles résidentiels des actifs.
C’est un territoire aux fonctions à la fois résidentielles, touristiques et économique. Le technopôle
de Sophia Antipolis représente 40% de la richesse produite et le tourisme (22%).
Entre 1990 et 1999, le nombre d’emplois a progressé trois fois plus vite que le nombre d’actifs
occupés (+15%). Le secteur tertiaire représente 80% des emplois de l’intercommunalité.
La CASA compte un peu plus de 68 000 actifs pour 62 000 emplois. L’attractivité de
l’intercommunalité dépasse le cadre régional. 2 emplois sur 3 sont occupés par un résident de
l’intercommunalité. 20 900 actifs résident à l’extérieur et viennent travailler quotidiennement
dans la Communauté d’Agglomération.
Extrait internet " C.A.S.A."Agence d'urbanisme 06
    Organismes et Collectivités : le Parc Naturel Régional - PNR
    le 31/01/2010 15:40:00 (8291 lectures)
    A mi-chemin entre le massif alpin et la côte méditerranéenne, les Préalpes d’Azur sont une terre d’échanges. Vaste espace au carrefour des influences – entre mer et montagne, entre activités humaines et nature, les Préalpes d’Azur abritent une formidable diversité biologique et paysagère. Façonné par l’œuvre de l’eau et de la roche, le territoire est sillonné de rivières, modelé par les clues et les cascades, creusé d’innombrables grottes.
    Terre de contrastes, à la fois si proche et si lointaine du littoral, les Préalpes d’Azur alternent cols et vallées, crêtes et plis, villages perchés aux ruelles étroites et panoramas à perte de vue.

    Afin de permettre un développement durable de ce territoire à l’environnement préservé et d’offrir aux habitants une meilleure qualité de vie, les 45 municipalités et les collectivités publiques des Préalpes d’Azur ont décidé en 2012 de créer un Parc naturel régional. Cette aspiration commune se traduit par un projet partagé pour le territoire, formulé dans un document essentiel : la charte du Parc.

    Véritable réseau des acteurs des Préalpes d’Azur, le Parc et ses partenaires - collectivités, institutions, associations et citoyens - mettent en œuvre les grandes orientations de la charte dans des secteurs aussi divers que le maintien de l’agriculture, le développement d’un tourisme responsable, la préservation des patrimoines naturel et culturel, l’éducation à l’environnement… Un défi collectif majeur afin qu’une autre vie s’invente ici…
    Lire la suite... | 1738 octets en plus